Me re-voilà pour la suite (et fin!) de notre atelier.

Toutes les pièces de l'ours sont cousues, il va falloir lui donner vie maintenant.

Je vais commencer par la tête car c'est, à mon avis, l'élément essentiel pour la réussite d'un ours et le plus délicat aussi .

La tête de l'ours.


Pour donner du volume à la tête de l'ours, il faut prévoir du matériel de rembourrage: fibre de polyester, par exemple, et des outils de rembourrage.

Si les outils vous manquent, le manche d'une simple cuillère en bois peut faire l'affaire.

SAM_2401

 

Il faut commencer par rembourrer l'extrémité du museau très fermement. Personnellement, je rembourre simplement avec le bâton de bois que vous voyez sur la photo sans mouvement de torsion, pour éviter les "boules" qu'on peut sentir une fois le rembourrage terminé, à travers le tissu. Même si c'est un peu plus long, mieux vaut prendre de petites quantités de fibre de polyester.

 

SAM_2403

 

Une fois l'extrémité du museau rembourrée, il faut procéder de même pour le reste de la tête en veillant à répartir le rembourrage de façon uniforme pour ne pas avoir de déformation de la tête. De temps en temps, revenir compléter le rembourrage du museau qui doit rester assez ferme pour faciliter la broderie du nez.

Personnellement, je rembourre les têtes de mes ours de façon assez ferme, mais sans qu'elles soient trop "dures". A mon avis, un rembourrage trop ferme entraine souvent des difficultés pour le positionnement des yeux et des oreilles.

Cependant, l'uniformité du rembourrage est essentiel pour ne pas avoir ensuite des problèmes sur ces positionnements.

Une fois le rembourrage terminé, il va falloir poser l'articulation de la tête pour pouvoir la fixer sur le corps.

Pour ma part je n'utilise que des articulations "tête dodelinante" dont voici une photo, une fois montée: Un des disques  sera positionné dans la tête, et l'autre dans le corps. Il suffit d'enrouler les extrémités des goupilles pour les "fermer" et assurer la fixation de l'articulation.

dans un premier temps, il faut fermer les extrémités des goupilles qui vont prendre place dans la tête en les enroulant sur le disque et laisser les autres ouvertes pour pouvoir les insérer dans le corps.

 

395243_10151188820981620_227791923_n

 

Avant d'inserer le disque supérieur, il faut faire au niveau du cou, un petit rentré de 5 mm et passer un fil doublé ( pour la solidité!) dans ce rentré. Ce lien, en coulissant, resserrera le tissu autour du disque supérieur, inséré dans la tête.

 

SAM_2407

 

Insérer le disque et la goupille enroulée dans la tête,

SAM_2411

Tirer très fermement sur le lien coulissant pour fermer l'ouverture du cou sur la rondelle. La goupille doit dépasser du cou pour permetre son insertion dans le corps.

Vérifier la solidité de la fixation: si on tire fermement sur la goupille qui sort de la tête, l'articulation ne doit pas vous rester à la main! Si ce n'est pas le cas, il faut recommencer pour que l'ours ne risque pas de perdre sa tête plus tard!

 

SAM_2412

Lorsqu'on est certain que l'articulation est solidemment fixée, il faut rentrer les fils coulissants à l'aide d'une longue aiguille : piquer très près du noeud dans le tissu et ressortir plus loin dans la tête. couper les fils à ras.

 

SAM_2414

 

La tête est maintenant prête pour les finitions: nez, yeux, oreilles. Elle ne sera "montée" sur le corps qu'une fois que tous ces éléments seront en place.

Je me sers d'épingles à quilter pour le placement des oreilles, et d'yeux de "position" pour le placement des yeux.

 

Mettre les oreilles en place et les maintenir avec les épingles à quilter. On peut essayer plusieurs positions car le changement de place des oreilles peut modifier complètement la physionomie et l'expression de l'ours.

 

SAM_2427

SAM_2429

Mettre les yeux de position et pour la même raison, essayer plusieurs positions.

 

SAM_2417

SAM_2431

Sur les photos précédentes, le nez est déjà brodé. Mais c'est parce que j' avais oublié de faire des photos pour expliquer la méthode de mise en place.

Cependant, je place toujours yeux de position et oreilles avant de broder le nez, comme je l'explique plus bas.

Pour l'exemple, j'ai tracé sur le museau de l'ours la forme du nez. C'est sur cet emplacement qu'il faudra broder le nez au fil de coton perlé. Si vous optez pour cette méthode ( à mon avis la plus simple quand on débute) il faudra veiller à bien recouvrir le tracé avec les fils de broderie

 

SAM_2406

 

Broder le nez en commençant par le haut de la truffe et en venant piquer l'aiguille en bas. Faire ainsi une "grille" qui recouvre tout le tracé.

 

SAM_2420

 

Les fils doivent être bien tendus, mais sans écraser l'extrémité du museau, et ils doivent être bien alignés et parallèles pour une jolie broderie. Remplir ensuite tous les espaces pour réaliser le nez.


Une fois le nez brodé, faire la bouche avec le même fil en repérant avec des épingles placées symétriquement de part et d'autre du museau, l'endroit où le fil devra sortir.

 

SAM_2424

 

SAM_2425

 

 

 

Faire ressortir ensuite le fil dans le cou et le couper à ras.

Coudre ensuite les oreilles. Avant de commencer, vérifier qu'elle sont positionnées de façon symétrique, sinon il faudra les découdre et recommencer!

Pour coudre les oreilles, je prends un fil de la même couleur que la fourrure ( ici, il est blanc, même si la lumière artificielle change sa couleur) et une aiguille incurvée

SAM_2437

 

La couture s'effectue en entrant l'aiguille en bas de l'oreille, sur le devant et en la ressortant à l'arrière le plus bas possible. Retourner la tête de l'ours. Piquer de nouveau l'aiguille à l'arrière, dans la tête de l'ours, le plus près possible de l'orifice de sortie précédent mais pas dans l'oreille, et faire ressortir l'aiguille au ras du bas de l'oreille, mais sans la piquer, sur l'avant de la tête. Continuer cette couture pour coudre toute l'oreille.

Au plus les orifices de sortie du fil seront au ras du bas de l'oreille, au moins les points ne se verront une fois la couture terminée.

 

SAM_2442

Coudre la deuxième oreille de la même façon.

 

Prendre les yeux "définitifs": ils sont munis d'une boucle en métal dans laquelle passera le fil. le poinçon servira à percer le mohair sans le déchirer pour faire entrer la boucle de l'oeil dans la tête.

Prévoir du fil solide . Se munir d'une longue aiguille (aiguille de poupée) suffisamment longue pour traverser la tête de l'ours. Prendre une grande longueur de fil et l' enfiler sur l'aiguille en le pliant en deux pour le doubler

 

SAM_2445

 

SAM_2446

Enlever l'oeil de position

 

SAM_2447

 

Percer avec le poinçon à l'emplacement repéré pas l'oeil de position

 

SAM_2448

 

Par l'orifice ainsi créé, traverser la tête de l'ours avec l'aiguille et la faire ressortir au ras de l'oreille opposée, à l'arrière de la tête. veiller à garder une bonne longueur de fil sur l'avant de la tête.

 

SAM_2449

 

Enlever le fil de l'aiguille et le laisser pendre à l'arrière. Reprendre le fil qui est resté sur l'avant, le faire passer dans la boucle de l'oeil définitif, et l'enfiler sur l'aiguille.

repasser par l'orifice créé par le poinçon et venir ressortir le plus près possible du fil resté à l'arrière de la tête.

 

SAM_2450

 

SAM_2451

Nouer solidemment le fil à l'arrière de la tête en tirant bien sur les fils pour faire "entrer" l'oeil dans la tête. Celui-ci ne doit pas bouger et être bien plaqué sur le tissu de façon à ce qu'on ne puisse pas passer un ongle dessous ( ou à peine!)

 

SAM_2452

 

Proceder de la même façon pour le deuxième oeil.

Les fils doivent être ensuite ré-enfilés sur l'aiguille pour traverser l'arrière de la tête en direction du cou où il faut les faire ressortir et les couper à ras du tissu.

Pour ma part, j'attends toujours que l'ours soit entièrement terminé pour effectuer cette manoeuvre car il m'arrive souvent de ne pas être satisfaite de la place des yeux et de les changer ensuite de place: tout est une question d'expression pour l'ours!  Et si on a "gardé"  les fils, la manoeuvre est beaucoup plus facile.

Avec le poinçon, bien dégager les poils qui ont pu rester coincés au niveau de la couture des oreilles et du noeud pour les yeux.

 

La tête est maintenant terminée, on va donc pouvoir l'inserer sur le corps de l'ours.

Repérer l'orifice que vous avez volontairement laissé dans le haut du corps

 

SAM_2453

Y inserer la goupille sortant de la tête.

 

SAM_2454

 

Voici la goupille telle qu'elle apparait à l'intérieur du corps, une fois insérée:

 

SAM_2455

Mettre alors les rondelles et le disque sur la goupille,

 

SAM_2456

Et serrer les deux branches de la goupille en les enroulant.

 

SAM_2457

Voici la tête montée sur le corps: l'ours commence à prendre tournure, non?

 

SAM_2459

 

le montage du corps, ce sera pour demain car mes deux shetlands me font comprendre qu'ils en ont assez que je sois assise à l'ordinateur!!

 

Harry, Hindy, 20 fev 2013 2

Le montage de l'ours


J'articule tous mes ours avec des vis et des boulons car je trouve qu'il est plus facile de serrer les articulations avec ce matériel et elles ne prennent pas de jeu ensuite.

Je trouve important que l'ours n'ait pas les bras ou les jambes qui "tombent" lorsqu'on le prend.

Cependant, il est possible de les articuler avec des goupilles. Dans ce cas, et contrairement à ce que je décris ensuite, on peut fermer la couture des membres avant leur pose sur le corps de l'ours.

Le matériel nécessaire:

Des disques de bois ( deux par membre) ou de carton, des rondelles en métal ( quatre par membre ) et, dans le cas de mes ours, des vis et des boulons auto-bloquants, clé et tournevis. Pour l'utilisation de goupilles, la technique est la même, mais il faut prévoir une clé à goupille pour les enrouler et ainsi les fermer.

 

SAM_2466

 

Commencer par mettre sur la vis une rondelle, le disque de carton et une autre rondelle

 

SAM_2467

 

Repérer, par l'ouverture laissée dans la couture, à l'intérieur de la jambe de l'ours, le point qui signale l'emplacement où l'articulation devra être insérée

 

SAM_2471

 

Percer le tissu à cet endroit avec le poinçon  

 

SAM_2470

 

Introduire la vis avec son disque et ses rondelles dans l'orifice ainsi formé

 

SAM_2473

 

Voici la vis telle qu'on peut la voir de l'autre côté, au milieu de la fourrure

 

SAM_2476

 

de la même façon, repérer à l'intérieur du corps le point signalant l'endroit où insérer l'articulation, percer avec le poinçon et introduire la vis qui sort de la jambe

 

SAM_2477

 

Mettre sur la vis une rondelle, le disque et une autre rondelle

 

SAM_2478

SAM_2479

SAM_2482

Mettre l'écrou auto-bloquant et le serrer sur la vis. Le tournevis maintient la vis à l'intérieur de l'articulation et la clé serre le boulon.

 

SAM_2483

 

Procéder de la même façon pour la deuxième jambe et pour les bras.

 

SAM_2484

 

Les quatres membres sont maintenant montés sur le corps. Il faut maintenant les rembourrer avec la fibre de polyester par l'ouverture laissée dans la couture de la jambe. Rembourrer et fermer chaque membre séparément.

Sur cette photo, on voit le rembourrage d'une jambe.

 

SAM_2487

 

Rembourrer avec de petites quantité de fibre, sans faire de "boules" qui, après, peuvent se sentir à travers le tissu. Veiller à ce que le rembourrage soit uniforme dans toute la jambe.

Une fois la jambe rembourée, il faut fermer l'ouverture. Prendre une aiguille incurvée et du fil solide et coudre à petits point d'échelle pour refermer l'ouverture par une couture invisible

 

SAM_2490

 

SAM_2489

 

SAM_2491

 

A la fin de la couture, tirer très fort sur le fil pour refermer l'ouverture. Faire un noeud solide, repiquer l'aiguille dans le tissu et la faire ressortir plus loin. Couper à ras.

 

astucePour faciliter la fermeture, et après le rembourrage ferme du membre, on peut laisser un rembourrage un peu plus souple au niveau de la couture au point invisible, fermer sur toute longueur en tirant les fils et en laissant une petite ouverture d'un cm ou deux,  terminer le rembourrage à ce niveau avec une pince et terminer ensuite la fermeture.

 

SAM_2492

 

Procéder de la même façon pour les autres membres de l'ours.

 

astuceSi vous utilisez des goupilles pour les articulations, la méthode de mise en place est la même. Cependant, vous devrez rembourrer les membres et fermer les ouvertures au point invisible avant d'inserer les goupilles dans le corps de l'ours et de les enrouler pour les fermer.

 

 

Le voilà avec ses bras et jambes en place.

 

SAM_2494

 

Il suffit maintenant de rembourrer le corps en veillant toujours à ce que le rembourrage soit uniforme de partout et de fermer au point invisible que j'ai expliqué ( ou essayé d'expliquer!)  plus haut

Et voilà l'ours terminé avec les fils de fixation des yeux qui pendent encore à l'arrière.

 

SAM_2502

SAM_2499

 

Personnellement, je ne l'aime pas trop: je trouve que ce mohair assez dense cache trop les détails de l'ours. cependant, il a beaucoup plu à quelqu'un qui a été ravie que je le lui offre. Cathy, si tu lis le  ( long! ) texte de cet atelier, je promets de t'en faire un autre!!

 

Et le voilà avec un peu de couleur. Je crois que la personne qui l'a adopté veut l'appeller Titou

 

SAM_2654

 

Et maintenant, je retourne à un de mes ours en cours de création et qui m'attend depuis trop longtemps!

Bonne réalisation à tous ceux qui se lanceront dans l'aventure!

 

photo3_4